lundi 24 septembre 2007

La France, pays de la délation?


Le 29 août 2007, dans un billet intitulé Je n'oserais pas le " on vous avait pourtant prévenu", titre que je vais pouvoir décliner durant 5 ans au mieux, je dénonçais, par l' exemple d'une assistante sociale, la remise en cause de notre secret professionnel au profit d'un système nauséabond appelé "la délation de sans-papiers" (est-ce déductible des impôts, ou échangeable en bons d'essence.?..), que nous pourrons bientôt nommer la collaboration, qui semble s'étendre à la future feu fonction publique (contre pécule, bande de fainéants).
En effet, l'Inspection d'Académie du Haut-Rhin a envoyé une note demandant aux directeurs d'école de dénoncer, employons les termes exacts, les enfants sans-papiers inscrits dans leur établissement et ce, dans la journée (!).
Médiatisation oblige, ils ont été obligés de faire machine arrière, en osant tout nier et parler d'erreur, je crois même qu'un responsable, avec un courage sans borne, a mis tout sur le dos d'une secrétaire!
En ce début d'après midi, je lis que la femme d'origine chinoise d'une cinquantaine d'années qui s'était défénestrée, tellement terrorisée à la vue de la police française et des messages de peur que notre gouvernement distille, vient de mourir.
Merci la France, pays des Droits de l'Homme et du Citoyen.
A-t-on encore le droit de le revendiquer?




· Statut des juifs (extrait)
Nous, Maréchal de France, chef de l'Etat français, le Conseil des Ministres entendu, décrétons :
article 2. L'accès et l'exercice des fonctions publiques sont interdits aux juifs.
fait à Vichy, le 3 octobre 1940.
Loi complémentaire
· Art ler. Les ressortissants étrangers de race juive pourront, à dater de la promulgation de la présente loi, être interné dans des camps spéciaux par décision du préfet du département de leur résidence.

fait à Vichy, le 4 octobre 1940. Philippe Pétain.

Aucun commentaire: