mercredi 29 août 2007

Je n'oserais pas le "on vous avait pourtant prévenu!"

La chasse est ouverte...

Notre président et son gouvernement sont tels que je le craignais:
vides de moelle et de saveur,
remplis d'effets d'annonce et de paillettes.
Quelles mesures ont été prises pour, au minimum, éviter que le pouvoir d'achat ne fonde?
Quelles mesures ont été prises pour donner de la sécurité dans l'emploi (accessoirement pour baisser le taux de chômage à part en bidonnant les chiffres?)
Nous expliquer que nous n'étions que des fainéants, que maintenant il faut bosser et arrêter de se plaindre.
Pour l'éducation de nos enfants et pour nous soigner, il va falloir payer encore plus.
Si j'ai bien compris le pantin en chef et sa ministre de la santé, puisqu'on peut s'acheter un abonnement téléphone, on peut payer le "forfait santé".
Donc, la santé est un objet de consommation, donc je peux choisir de ne pas le consommer (si je le désire ou pas, si je n'ai pas d'argent, comme pour le téléphone, puisqu'on ose cette comparaison).
Ah bon ? On peut choisir de ne pas être malade ?
Donc, poursuivons selon la même logique, je peux exiger de l'enseignant de ma fille d'utiliser telle méthode plutôt qu'une autre, de faire changer la couleur des protèges-cahiers puisque le client est roi.
Nous allons droit à la mort du service public (pour rappel, 11000 fonctionnaires de moins).
La France va gronder, il sera peut-être trop tard.
Et la promesse martelée pour la défiscalisation des intérêts d'emprunts....pshitt qu'elle a fait, j'ai le sentiment que cela ne sera pas la dernière.
Par contre le Ministère de l'Identité Nationale et de l'Immigration est bien là, avec brutalité.
On ne fait pas de chasse à l'homme avec des fleurs et des s'il vous plaît, c'est certain.
On va même loin dans la traque : arrestations devant (ou dedans) les écoles, garde à vue de Directrice d'école, chute de 3 étages d'un enfant de 12 ans poursuivi par la Police et ce qui était prévu qu'il arrive, arrive:
On commence à battre en brèche notre secret professionnel (j'en suis!).
Je viens d'apprendre qu'une assistante sociale a été sommée (visiblement le terme est faible) de dénoncer une femme sans papier (garde à vue, suites juridiques à prévoir...).
Vigilance mes chers confrères.
- Dites-moi, les gens qui s'en félicitent, qu'est-ce qu'ils vous ont fait? Ils vous volent quoi exactement?Pensez-vous réellement que ce soient eux qui pèsent sur notre économie?-

Pour couronner le tout déjà bien indigeste, nous voilà menaçant l'Iran...
-Eh les gens de la droite décompléxée, pourquoi ne pas faire comme à Argenteuil et balancer des produits mal odorants pour chasser tous les iraniens de chez eux, tels des sdf....pauvres, bougnouls, même combat, pas vrai?-
Nous ne voulons pas de guerre, est-ce clair?

Aucun commentaire: