samedi 17 novembre 2007

Imprévu magique


Jacaranda1
envoyé par tibazar


Il existe des jours....
5 heures du mat', réveillée par un je ne sais quel hurluberlu de camion qui a fait retentir un bip bip strident et stressant pendant 1 heure, doublé par les gémissements et aboiements d'un grand dadais de chien, toujours prompte à avoir peur de tout, mardi 13 novembre 2007.
Voilà qui augure d'une journée fantastique.
Fatiguée, énervée et s'armant de toute ma morgue pour affronter la perte de temps et d'énergie que me fait subir le garage automobile censé s'occuper au mieux de ma voiture (neuve) de telle sorte que je ne dusse par tomber en panne tous les 6 mois, mardi 13 novembre 2007.
Il est 7h30, je planifiais la route, les bouchons puis l'ulcère, un petit temps pour préparer une réunion, puis la dite réunion et l'enchainement de mes rendez-vous pour l'après-midi, quand j'entendis "je vois à St Leu ce matin, tu as le temps de venir avec moi au rendez-vous?"
Toute contente de pouvoir surseoir à l'ulcère, j'accepte l'offre.
Bouchons dans un sens, bouchons dans l'autre.
3/4 d'heure pour faire 10 bornes, la journée fantastique continue.
Enfin nous rencontrons Didier.
Brusquement nous entrons dans une autre dimension:
Un maison, telle une cabane construite dans le creux d'un chêne centenaire, au bout de nulle part, isolée dans la forêt.
Un lieu improbable, comme si nous explorions un monde parallèle, un univers temporel brisant nos rythmes de "citadins pressés".
Et la musique.
Voilà la vie.
D'un début de journée promettant le pire accouche le meilleur.
Une rencontre, un personnage, un univers, des expériences, des racines, des passions, une gentillesse, une proximité.


Je ne suis pas allée récupérer ma voiture.
Je suis coupable d'avoir préféré le plaisir des sens au déplaisir d'essence.

Aucun commentaire: