mardi 27 février 2007

Gamède-le retour



mardi 27 février :

Ce que l'on craignait est arrivé...le cyclone a changé sa trajectoire et redescend plein sud pour passer au plus près de nos côtes en fin de journée ( vers 250 km sachant que les prévisionnistes ont une marge d'erreur de 150 km)... Monsieur le ministre François Baroin va vivre peut-être son premier cyclone parmi nous.
Pluie, vent, inondations, routes coupées, arbres déracinés, murs effondrés...
Nous allons peut-être repasser en alerte rouge dans quelques heures...
Le plan orsec est déclenché...

lundi 26 février 2007

Gamède






lundi 26 février :Sortons les barques

10 heures, nous sommes sortis de l'alerte rouge, restons en vigilance...le cyclone, qui s'est mué en tempête tropicale intense, stagne et risque de nous revenir dessus....l'île est paralysée vers le sud, et un pont vers le nord menace de céder...pas d'école aujourd'hui...

20 heures : la pluie tombe, les écoles restent fermées demain, dans quel état seront les routes demain? Gamède fait du surplace, il risque de passer entre la Réuniuon et Madagascar.

dimanche 25 février :Alerte Rouge à la Réunion


il est 12 heures, la pluie redouble, les routes s'innondent, un pont s'est écroulé....nou lé la (on est toujours là)


21 heures 45 : nous sommes toujours en alerte rouge, le cyclone s'éloigne, il prend même une trajectoire vers le nord, il peut toujours faire une boucle et redescendre...mais là, ce serait du vice...L'alerte doit être levée demain matin à 6 heures....nous pourrons découvrir les dégats occasionnées sur notre magnifique île.


samedi 24 février :Alerte Rouge à la Réunion


21 heures, nous venons de passer en alerte rouge (interdiction absolue de sortir de chez soi), le cyclone devrait passer au plus près de nos côtes en fin de nuit, début de matinée. Dans l'ouest de l'île, où j'habite, nous sommes épargnés: quelques rafales de vent, de la pluie...nous nous préparons au pire...

Libérez Ingrid

5 ans prisonnière juste parce que cette femme est une femme libre, libre de penser et qu'elle a utilisé cette liberté... On veut la faire taire...

Nous devons nous dire, à notre petit niveau, que toutes les marques de soutien, toutes les pensées qui vont vers elle, ses camarades prisonniers, permettront de mettre fin à toutes ces années de souffrances. J'ai hésité quant à la rubrique où insérer ce message, entre rage et désir...les 2...mais plus surement le sentiment qui prime est le désir pressant de voir libérer tous les otages.

Les cons existeront-ils toujours?


Pour mon premier coup de gueule, je m'attaque à du lourd.... Le sujet est gigantesque, le con est multiforme et la connerie aussi. Je réduis le champ de mon propos aux cons et connes homophobes.

Pourquoi l'homophobie me révolte-t-elle, et pourquoi une colère sourde me serre les tripes lorsque j'entends des propos homophobes? Très certainement parce que je suis gay, mais aussi Humaniste car j'éprouve le même sentiment face à du racisme alors que je suis blanche dans un monde de blancs.-parce que si j'étais noire, petite, grosse, moche et lesbienne ( petite pensée pour Coluche )!!!-

L'injustice
Comme toute forme de discrimination, l'homophobie nous blesse profondément par son injustice. Qu'est-ce qui justifie le fait que l'on puisse nous juger sur notre orientation sexuelle ?(je rappelle que cela n'est pas un choix conscient)
Doit-on se cacher, s'excuser sans cesse d'être comme on est?

La méchanceté, la violence
Est-ce une réaction agressive à la peur qu'engendre l'inconnu, qu'engendre la différence? (même mécanisme que le racisme)
Je suis toujours surprise par la méchanceté et la violence des propos qui peuvent se prolonger par une violence physique dans cette atmosphère d'impunité dans laquelle nous vivons.
Impunité dans laquelle certains hommes politiques de droites et d'extrème droites se vautrent lorsqu'ils osent assimiler les homos,ou à des êtres inférieurs, ou à des chapons que l'on peut chasser au fusil toute l'année.
Qui accepterait de se laisser insulter de la sorte?

Laissez nous vivre comme tout le monde, avec les mêmes droits.
En quoi cela interesse la société et les personnes qui la composent, de qui je suis amoureuse, qui partage ma vie et mon lit?
Je vous le demande...



Messieurs et dames les homophobes, je vous respecte comme vous me respectez.

J'me présente


Je m'présente...j'm'appelle pas Henri mais j'voudrais bien réussir ma vie, être aimée, être belle, gagner de l'argent...

Mais pour tout ça faut être intelligent...(Balavoine sauce Noémie)

Vous pouvez aisément vous doutez que je me nomme Noémie, vous ne savez peut-être pas que je vis en couple avec une femme (eh oui!!!), et que nous avons une petite fille de 6 ans ( re eh oui !!!!)
Pour ceux que cela dérange encore, ou je vous dis au revoir maintenant, ou vous avez la curiosité de découvrir que nous sommes des personnes comme tout le monde...
Et pour les autres...
Je balaie d'un geste dédaigneux la propension des femmes à cacher leur âge pour vous avouer mes 34 ans, encore pour quelques semaines.
Par contre je me délecte du fait que dans quelques secondes vous allez savoir que je vis sur l'île de la Réunion ( soleil toute l'année, plage, lagon..., je sais, c'est dur!)

Vous retrouverez tous ces aspects de ma vie dans ce blog...c'est pourquoi il me semblait important que je me dévoile quelque peu...




J'ai les mains qui tremblent


Premier blog, premiers écrits, premières pensées partagées, avec le plus grand nombre j'espère, premières réactions de lecteurs attentifs... J'ai les mains qui tremblent...

Je souhaite à tous les internautes une bienvenue chez moi, dans mes pensées, mes rages, mes désirs, ma vie.
Le blog sera en perpétuel transformation, tant dans le contenu que dans le contenant, au fil de mes apprentissages techniques et au fil de mes déambulations introspectives.

Je vous sers une tranche de Môa, tartinée d'une marmelade de Nombrilisme, saupoudrée d'une pincée plus ou moins importante d'Ego, le tout arrosé d'un magnifique vin du Pays de mes Pensées.
A petite dose, attention à l'indigestion,
Toujours consommer avec modération.