lundi 11 août 2008

Zoreil déor

De nouveau, comme seule solution à tous les problèmes de chômage, les problèmes économiques, on remet la question de la préférence régionale, locale au coeur du débat.
Je comprends et soutiens les dénonciations lorsque les entreprises réunionnaises préfèrent faire venir des zoreils avant même de recruter localement.
Je comprends et soutiens que les mairies privilègient l'embauche, à compétence égale, de leurs administrés.
Je comprends qu'à compétence égale on ait tendance à privilégier un créole.
Mais là où je m'insurge c'est lorsque l'on rejette toute embauche de zoreil, avant même de connaître ses compétences, avant même d'essayer de savoir si ils sont établis à la Réunion depuis des années, une vie construite, des enfants nés sur le sol, qu'ils payent leurs impôts locaux (impôts acceptés sans distinction par la collectivité), qui consomment, dépensent leur argent, font fonctionner l'économie réunionnaise, qui elle non plus, ne crache pas sur cet argent.

Ces mêmes qui vocifèrent avec la préférence locale en bandoulière, sont les mêmes qui montent au créneau à l'annonce d'un fait similaire en métropole.
Et qui crient au racisme.
Pour le coup, je vous renvoie le compliment.
Dans les faits, si le zoreil ne peut plus prétendre à un travail, on arrive au "zoreil déor" et si on pousse quelque peu à "lindépendans"!

Je suis zoreil,
installée depuis 13 ans à la Réunion,
une enfant née à St Denis,
je travaille dans la santé depuis le premier jour où j'ai posé le pied à Gillot,
j'ai défendu les couleurs de la Réunion, gagner des médailles,
suis-je plus capable? Non
suis-je moins capable de m'occuper de créole, comme de zoreils, comme d'étrangers? je ne crois pas.
Depuis quelques mois je suis élue,
au service de toute la population.
Le zoreil est un électeur comme les autres...une personne=un vote,
N'ai-je été qu'un peu de blanc sur la photo de famille pour amener quelques voix?

Aujourd'hui, je me sens trahie.

7 commentaires:

laurent nicolas a dit…

tu ne poses comme toujours que les bonnes questions. Bravo tu dois continuer à dire les choses, il faut bien que quelqu'un le face aussi ce combat là... car en effet c'est de la politique que de vouloir l'égalité... courage et détermination.

Anonyme a dit…

ton pouvoir est limité, je te le disais mais d'autres qui ont l'illusion d'en détenir un plus grand savent que pour le maintenir, il faut prendre certaines décisions qui ne s'encombrent guère de morale ou de justice. les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. poursuis ton chemin en silence en faisant ce qui te parait juste. ce sera déja beaucoup.

noemie a dit…

à laurent,
merci pour tes encouragements, j'apprends tous les jours qu'en politique nous n'essuyons que des critiques et des volées de bois verts...s'endurcir et garder le cap!

à Anonyme,
Merci de me dire et confirmer ce que j'écrivais moi-même!
Et puis, qui peut se targuer d'avoir un pouvoir illimité, absolu?
Je suis d'accord avec toi sur le fait que le pouvoir corrompe, que certains se fourvoient très gravement pour le conserver.
Malgré ma faible expérience, je pourrais narrer bien des exemples pitoyables.
N'ayant pas d'ambition politique "coûte que coûte", je ne ferais absolument pas voeu de silence; facilité par le fait que je soit athée!
Ce qui me paraît juste est de dénoncer les injustices, et pas de suivre tête baissée!

AntiPollution a dit…

Noémie, même si j'ai ma petite idée de la définition de «zoreil» pouvez-vous me l'expliquer ?

noemie a dit…

antipollution,
le zoreil est celui qui n'est pas né à la Réunion mais en france hexagonale(métropolitaine) et qui vit à la Réunion...
On aime bien définir les habitants par leur race par ici!!!

AntiPollution a dit…

Noémi, merci de cette précision.

Sociétés et Décadence a dit…

Noémie,

Ça y est : j'ai ajouté ton blogue à ma liste.

À plus !

André.