samedi 5 janvier 2008

Monsieur Fillon,

2 petites choses à vous dire...

D'abord, il se dit qu'en tant que 1er Ministre de l'omnipotent, présent, vore...président Sarko, vous n'en foutez pas une ramée, vu que l'Autre ne vous laisse rien faire.
Alors, expliquez-moi comment il se fait que vous ne soyez pas non plus capable de juger vous-même vos ministres ? (l'Autre doit bien avoir une idée sur ses ministres aussi)
J'avais cru comprendre que les finances publiques n'avaient pas focément d'argent à jeter par les fenêtres..."la France est en faillite", "le trou de la sécu est abyssale", entre autre de vos discours alarmistes et culpabilisants.

Ensuite, transition toute trouvée puisque l'on va encore parler d'argent (à croire qu'il n'y a que cela qui nous intéresse, à croire que nous sommes sous le joug de l'exemple venu du plus haut, de vautrage dans le luxe et le fric ), sur vos déclarations toutes fraiches, venant pourtant droit des Antilles où il fait à peu près 25°C, ensuite donc vos déclarations concernant les Dom...en clair c'était, maintenant les gars va falloir un peut vous démerdez tout seul...va plus falloir compter sur la France pour vous maintenir la tête hors de l'eau.

Faut bien financer les nombreux cadeaux fiscaux...

Aucun commentaire: