vendredi 28 décembre 2007

Valérie Bègue=Miss France

C'est aussi comme cela que j'avais envisagé l'usage d'un blog.
C'est aussi pour cela que je l'ai nommé tibazar.
Passer de l'horreur absolue, monstrueuse à une actualité somme toute assez frivole.
Il n'empêche que je me fais une joie


GOUT ANOU Geneviève!


Petite pensée pour les calédoniens qui doivent être déçus, peut-être y avaient-ils cru?

8 commentaires:

Sociétés et Décadence a dit…

Tu vois, Noémie, comme les blogues peuvent être parfois très utiles ? Et même lorsqu’il s’agit de simples recettes culinaires, il y en aura toujours un, à un moment donné, pour modifier et améliorer la recette…

À cet égard, je te propose de consulter le blogue « Pour que demain soit » que j’ai mis en référence dans la liste de mes liens. À l’article intitulé « Bloguer ou ne pas bloguer », si tu lis le commentaire que j’y ai laissé, tu pourras constater toute l’ampleur de ce pouvoir des blogues et, en même temps, tu pourras peut-être me connaître un peu plus, du moins, je crois !

Bonne fin de journée !

noemie a dit…

Comment ça?
Y aurait-il des choses à améliorer dans mes recettes?
trève de plaisanterie...
Figures-toi que je l'avais déjà lu!!!!
Je ne pose pas le fait de bloguer et l'éventuelle problematique de bloguer, en ces termes.
Je ne me sens pas aliénée au rythme de "postage" des billets...ils arrivent quand ils doivent arriver, tout est à l'inspiration du moment...les rares posts que je prévoient sont les plus longs et difficiles à accoucher!
Je me pose plus de questions sur le passage d'un sujet difficile à un autre, comme je viens de l'évoquer dans mon dernier billet mais surtout avec le fait que, pour quasiment chaque sujet évoqué, je livre une partie de mes sentiments, de mon affect et c'est parfois troublant...sentiment d'être "nue".

Sociétés et Décadence a dit…

Noémie, je pense que tu as mal interprété le sens de mon premier commentaire. En tout cas, le tien me porte à le croire. Aussi, si je t’ai blessée de quelque façon, je m’en excuse sincèrement, car telle n’était pas mon intention, bien au contraire !

La portée de nos mots est parfois très différente de celle que l’on avait d’abord voulue leur donner au départ… Ça fait hélas partie des risques émanant de l’expression par l’écrit…

noemie a dit…

Ne t'inquiète pas André, j'avais très bien saisi ton propos...ma reponse etait de l'humour...je ne suis pas assez bonne cuisiniere, et trop avide de connaitre, pour estimer que rien ne soit perfectible...
On me dit parfois que j'ai un humour un peu "spécial"(quelque fois même trash)...
J'avais bien compris l'illustration via les recettes de cuisine dont tu avais teinté ton message...don't worry!!!

Sociétés et Décadence a dit…

OUF ! J'ai eu chaud !

noemie a dit…

Ce qui ne te fait peut-être pas de mal avec le temps qui court!

Sociétés et Décadence a dit…

Tu as bien raison, Noémie. Avec le temps que nous avons par chez-nous, au Québec, cette chaleur, que tu m’as procurée, est plutôt salvatrice et je t’en remercie cordialement !

Sociétés et Décadence a dit…

Je te souhaite une

« Excellente Année 2008 », Noémie !