lundi 13 août 2007

PENSEZ, Chers camarades!

On veut nous lobotomiser, nous rendre encore plus mouton que nous sommes, nous avilir, rayer d'un revers de main méprisant le passé dont nous sommes si fiers, nous les français : France, pays des Lumières, pays des Droits de l'Homme, de la Révolution...il faut bien un minimum de pensée critique pour réaliser tout cela, non?
De quoi notre gouvernement a peur?
A-t-il peur de son peuple?

Florilèges de "on vous prend vraiment pour des cons" :

- Christine Lagarde, ministre marionnette des finances du gouvernement fantoche fillon, a osé un : "travaillez plus, pensez moins"

- Repris de volée par une enseigne de bricolage qui nous offre la bonne solution :
"Fatigués de penser? Dépensez!"

- Cela fait étrangement penser (oups, attention, action bientôt interdite à Sarkoland) à la non moins fameuse intervention de Mougeotte ( TF1) :
"Les programmes de TF1 servent à préparer le téléspectateur à ingurgiter la pub"

Un ami m'a raconté que, les premières actions qu'avaient entrepris Nelson Mandela lors de son arrivée au pouvoir en Afrique du Sud, avaient été de construire des écoles afin de pouvoir éduquer toute la population (noirs, blancs) sud africaine car le développement, le pardon, la sortie de l'apartheid se feraient avec une population éduquée, qui a une pensée, une réflexion.

Il est certain qu'un peuple non éduqué est plus facile à berner, à tenir.
Sarkozy répète à tout va qu'il n'est pas un intellectuel et semble les mépriser.
Que dire de sa femme qui ose toiser le président des Etats-Unis (même si c'est Bush) en déclinant son invitation avec un gros mensonge...

Pour se mettre à niveau avec nos représentants (qui personnellement commencent sérieusement à me faire honte et peur) et histoire de leur faire un petit pied de nez, je citerai LE penseur parmi les penseurs, Florent Pagny :
" Vous n'aurez pas ma liberté de penser"

9 commentaires:

AntiPollution a dit…

Bonjour, vous avez-là un excellent billet.

Avec votre permission, j'aimerais en faire un copie-collé sur ma page de "Indépendance pour tous"
et j'y ajouterai quelques commentaires pour l'ajuster à notre politique québécoise.
Merci.

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Je viens de découvrir ton blogue: il est plus que très bien !

Si tu veux, j'inscrirai un lien sur mon site vers le tien. D'accord ?

André Tremblay, Québec, Qc, Canada.

noemie a dit…

merci,
même si je n'écris pas pour avoir des compliments, je les reçois avec grand plaisir.
Cela me donne du courage et m'encourage...à vos risques et périls, chers lecteurs!!!

Anonyme a dit…

Bonjour Noémie,

Voilà, c’est fait, j’ai placé ton blogue parmi mes liens. Mais, attention, car, pour toi aussi, c’est à tes risques et périls…

À très prochainement, j’espère !

André.

AntiPollution a dit…

Bonjour Noémie,
Merci beaucoup pour la permission que vous me donner.
Bien sûr votre nom et selui de Ti-Bazar y sera.
Une bonne journée.

Anonyme a dit…

Bonjour Noémie,

Puisque je n’ai plus eu de tes nouvelles, j’ai pensé qu’il était préférable que je retire ton blogue de mes liens. En effet, il y a quelques jours, je t’ai laissé un commentaire ici, à propos d’une image dont tu parlais pour l’établissement d’un lien, mais ce commentaire n’a pas été publié. J’en ai conclu que tu n’étais plus intéressée à voir ton nom associé au mien… Face à l’incertitude, ou à une quasi-certitude, à moins que je n’y sois obligé, je préfère normalement m’abstenir. C’est donc ce que je viens de faire.

Bonne fin de semaine,

André.

Anonyme a dit…

Noémie,

Je m’excuse, c’est moi qui suis complètement dans les patates : j’ai vérifié, plutôt deux fois qu’une, et je constate que je ne t’ai jamais envoyé ce message dont je viens de parler précédemment. Serait-ce ça, retomber en enfance ? Peut-être…

Bon dimanche et excellente semaine,

André.

Anonyme a dit…

Bonsoir-jour Noemie,

J'aime bien ce choix que tu as fait à propos de l'image pour le lien. Je t'avoue que je n'ai pas pensé un instant que cette photo pouvait être « dans la course »! Tu vois, c'était beaucoup mieux que ce soit toi qui décides. Avec la phrase en plus. Vraiment, c'est un montage dépareillé (parfait).

Cette photo date de 1964 (ou 1966, faudrait que je vérifie à nouveau): elle représente les ruines du château du Domaine Forget qui fut détruit en quelques heures, au cours d'un violent incendie dont on a toujours ignoré les causes exactes... Ce château était situé sur la côte, juste derrière la maison que j'habitais pendant mon enfance. Actuellement, c'est devenu une école de musique de renommée internationale. La sonorité de la salle de spectacles qui s'y trouve la classe parmi les meilleures au monde à cet égard. Et ce n'est pas par chauvinisme que je te raconte cela, mais bien parce que c'est la réalité.

Anonyme a dit…

gouv lens istanbul chennaifont alongside froglog moes aggarwalec ripened scotts pursue
masimundus semikonecolori