mercredi 18 avril 2007

1er mai 2002














Ma fille allait avoir 1 an.
Comme des millions de personnes, d'autant plus celles
de gauche, je sortais traumatisée, abasourdie, choquée par les résultats du premier tour des présidentielles de 2002.
Après la sidération, mes pensées de jeune maman soucieuse de l'éducation et de la transmission des valeurs républicaines, laïques, de la connaissance et la conscience des combats menés pour notre Liberté, notre Egalité, notre Fraternité, mes pensées, donc, allèrent vers l'avenir et les perspectives pour notre pays. Que pouvais-je faire pour montrer à ma fille que je ne suis pas passive et que j'exprime mon désaccord total avec ces dérives démagogues, populistes, racistes et dangereuses. Quand elle me questionnera, comme je l'ai fait avec mes parents pour mai 68, sur cette période lorsqu'elle sera en train de l'apprendre en cours d'histoire, elle saura que je l'ai emmenée, habillée d'un magnifique t.shirt rappelant notre attachement à notre République laïque et à ses valeurs universalistes, manifester, dans sa poussette, le 1er mai 2002 à Saint Denis-île de la Réunion. Je ne regrette absolument pas cette action, bien au contraire, je regrette juste que les partis politiques de gauche comme de droite, n'aient pas su convertir toute cette énergie, n'aient pas compris et répondu à tous les messages envoyés- le vote extrémiste et la mobilisation qui a suivi-. J'espère que l'histoire ne bégaie pas.

Aucun commentaire: